Ce blog a été crée et animé de bout en bout

par l'agence de communication BEYOND PRODUCTIONS.

Toute reproduction interdite sauf autorisation préalable de l'agence.


POUR VOUS

Ce blog professionnel est une initiative de journalistes indépendants soucieux de diffuser en temps réel les actualités du forum Agoa 2017.

Il est en effet destiné à mettre des informations utiles et crédibles à la disposition des journalistes de la presse nationale et internationale durant toute la période dudit forum.

Vivez le forum Agoa à travers nos articles, photos et vidéos comme si vous y étiez.

Toutes les informations disponibles ici sont de sources officielles.

Tout journaliste peut donc en faire libre usage mais prendre soin de citer la source.

L'équipe de la rédaction du blog du forum Agoa reste disponible à tout moment pour des précisions :

E-mail: blogdelagoa@gmail.com

Newsletter du blog Agoa

Le FORUM AGOA 2017

African Growth and Opportunity Act Forum

La loi African Growth and Opportunity Act est une loi adoptée en mai 2000 par le congrès américain.

Le but de cette loi est de soutenir l'économie des pays africains en leur facilitant l'accès au marché américain s'ils suivent les principes de l'économie libérale.

Dans le cadre du programme AGOA, un forum est organisé chaque année aux États-Unis ou dans un pays africain éligible, réunissant des représentants du Gouvernement des États-Unis et des gouvernements des 38 pays éligibles, ainsi que du secteur privé et de la société civile, pour discuter des moyens de renforcer la coopération économique. Le Forum AGOA 2017 se tiendra à Lomé au Togo, du 8 au 10 août.

C'est dans ce contexte que se tient le 16e forum de l'AGOA.


Le contexte économique mondial autour du 16e forum de l'agoa

Les importations des Etats-Unis en provenance de l'Afrique ne représentent que 0,8% du volume général des importations américaines. Loin de signifier que l'Afrique ne présente aucun atout pour le marché américain, ce chiffre minuscule est la preuve que la demande existe bel et bien sur le marché américain. Il suffira que le forum de Lomé permette de relever le défi qui consiste à lever les goulots d'étranglements existants dans l'application de l'AGOA en direction des pays de l'Afrique sub-saharienne, et ce chiffre s'élèvera de soi.

En effet, la statistique en question remonte à 2015. De manière plus chiffrée, les importations américaines en provenance de l'Afrique subsaharienne ont totalisé 18,7 milliards de dollars en 2015. Soit une baisse de 30.1% par rapport à 2014 où elles ont atteint 26,8 milliards de dollars.

Pour relever le défi, 'il faudra compter avec la diminution des obstacles à l'activité des marchés émergents et les économies en développement qui sont des exportateurs de produits de base face à une demande robuste dans les pays importateurs'.

Les 38 pays du continent africain, membres du programme AGOA ainsi que leur partenaire, les Etats-Unis d'Amérique sont à Lomé pour échanger sur les perspectives économiques et commerciales dans le cadre de l'AGOA.

D'après un rapport de la banque mondiale, la croissance économique mondiale devrait s'accélérer modestement pour atteindre 2,7 % en 2017 après le creux de l'après crise donnant une croissance de 2,2 % seulement en 2016. Et la croissance économique de l'Afrique subsaharienne devrait repartir à la hausse, soit 2,6% et 3,2% respectivement en 2017 et 2018, contre celle de 2,2 % en 2016.

C'est dans ce contexte que se tient le 16e forum de l'AGOA.

C'est dans ce contexte que se tient le 16e forum de l'AGOA.


Pays bénéficiant de l'Accord en 2000

  • Afrique du Sud
  • Bénin
  • Botswana
  • Cameroun
  • Cap-Vert
  • République du Congo
  • République centrafricaine
  • Djibouti
  • Éthiopie
  • Gabon
  • Ghana
  • Guinée suspendu en 2010, réintégré en 2012
  • Guinée-Bissau
  • Kenya
  • Lesotho
  • Malawi
  • Mali
  • Maurice
  • Mozambique
  • Namibie
  • Niger suspendu en 2010
  • Nigeria
  • Ouganda
  • Rwanda
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Sénégal
  • Seychelles
  • Swaziland
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Zambie

Pays ajouté en 2001

  • Madagascar suspendu en 2010 puis réintégré en 2014

Pays ajouté en 2002

  • Sierra Leone

Pays ajoutés en 2003

  • Angola
  • République démocratique du Congo
  • Gambie suspendu en 2014

Pays ajouté en 2004

  • Burkina Faso

Pays ajoutés en 2006

  • Burundi suspendu en 2015 à la suite de conflits politiques liés à la volonté de l'actuel président qui a fait modifier la constitution en vue de briguer un troisième mandat présidentiel[réf. nécessaire].
  • Liberia

Pays ajouté en 2007

  • Mauritanie

Pays ajoutés en 2008

  • Comores
  • Togo

Pays ajoutés en 2012

  • Côte d'Ivoire

Pays rejetés en 2014:

  • Gambie
  • Soudan du Sud

La qualification pour les préférences d'AGOA repose sur un ensemble de conditions énoncées dans la législation de l'AGOA. Afin de qualifier et de rester éligible à l'AGOA, chaque pays doit s'efforcer d'améliorer son état de droit, ses droits de l'homme et son respect des normes fondamentales du travail.