Lomé a recommandé un mécanisme contre les effets néfastes de la volatilité des prix.

11/08/2017

S'il y a quelque chose bien nécessaire pour la protection demain, des togolais et de tous les africains sur le marché américain, c'est un mécanisme américain contre les effets néfastes de la volatilité des prix.

Le 16e forum de l'Agoa qui s'est tenu à Lomé du 08 au 10 Août 2017 a formulé une recommandation dans ce sens.

Nous avons parlé de l'appui et du soutien des Etats-Unis à travers un mécanisme de protection des producteurs africains contre les effets négatifs de la volatilité des prix et le renforcement des capacités en qualité et en quantité » a confié Bernadette Legzim-Balouki jeudi à la fin du forum de Lomé.

38 pays de l'Afrique subsaharienne sont éligibles à l'Agoa. Mais aucun ne bénéficie réellement de ses opportunités.

Les producteurs de ces pays sont soit confrontés aux défis de qualité ou de quantité selon la loi de la demande du marché américain.

Ce mécanisme devra permettre à la partie togolaise et africaine, s'il voit le jour, de 'renforcer la capacité des producteurs africains pour une entrée efficace sur le marché américain'. .