Les astuces pour aider les exportateurs togolais à s’imposer sur le marché américain

07/08/2017

Royal K. Trader et le Cabinet Deal Consulting veulent permettre aux producteurs togolais de tirer le meilleur profit de la loi AGOA qui permet à 6.400 produits africains d'accéder aux USA en franchise de douanes. Elles prévoient tenir les 11 et 12 août prochains à Lomé une formation à l'intention des entrepreneurs exportateurs et investisseurs togolais. Le séminaire portera sur comment produire, transformer, emballer pour respecter les normes du marché américain.

Selon les études, le marché américain réserve, rien que pour les produits togolais, plus de 50 millions de dollars grâce à la loi sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA). Avec un investissement de 10 millions de francs CFA, l'exportateur togolais peut gagner plus du double sur ce marché. Mais seule une dizaine de sociétés togolaises exportent à ce jour leurs produits aux Etats-Unis d'Amérique. Cette loi est ouverte aux produits togolais depuis 2008.

La formation organisée en collaboration avec la Chambre de commerce et d'industrie du Togo (CCIT) se tient les 11 et 12 août prochains, soit à la fin du forum AGOA qu'accueille Lomé du 8 au 10 août.

Le séminaire est placée sous le thème : « Les techniques de transformation, d'emballage des produits agricoles et les procédures-normes pour exporter sur le marché américain dans le compte de l'AGOA ».

Plusieurs modules seront animés lors de la formation à savoir les emballages adaptés au marché américain, la nomenclature des produits à exporter, les procédures, avoir des clients, avoir une représentation aux USA, etc.

La formation sera animée par Kévin Togbetse, le Président de Royal K Trader et expert consultant AGOA-MCC-MCA.